Défendre le pouvoir d’achat des Français coûte que coûte à l’Assemblée Nationale

J’ai récemment demandé au conseil municipal du 01/06/2017 la suppression, voire la suspension de la décision unilatérale du maire et de sa majorité socialo-macroniste de rendre payant 1800 places de stationnement alors gratuits pour les messins. Elle entend plus généralement défendre le pouvoir d’achat des citoyens à l’Assemblée Nationale contre les hausses d’impôts déguisées.

Partager sur :